facebook-pixel


Abonnez-vous à notre newsletter

Et bénéficiez de nombreux avantages clients pour vous et vos amis !

  • Title content

    "Nunc consequat auctor neque, ut laoreet augue rhoncus viverra. Maecenas consequat, augue at...
    UserDemo
    Thu, January 8 2015
  • Title content

    "Nunc consequat auctor neque, ut laoreet augue rhoncus viverra. Maecenas consequat, augue at...
    UserDemo
    Thu, January 8 2015

Actualités

Recette du mois

Cannelé à l'abondance

En savoir plus

Jambon cru et jambon sec : quelle différence ?

Jambon cru et jambon sec : quelle différence ?


Le jambon cru et le jambon sec, même combat ? Pour la plupart des consommateurs, la différence entre ces 2 produits est peu connue. Fortement apprécié des français, le jambon est consommé sous bien des formes, et les secrets de fabrication de ses variétés sont bien souvent méconnus des consommateurs. Alors pour bien choisir votre jambon en fonction de vos préférences, nous vous livrons aujourd'hui les éléments principaux de différenciation entre ces 2 appellations.

2 différences majeures : le temps de séchage et le salage

En effet, le jambon cru, partiellement séché, se distingue en premier lieu par son temps de séchage. Un jambon cru n’est véritablement soumis à aucune règle de fabrication, contrairement au jambon sec qui nécessite quant à lui un temps de séchage minimum de 4 mois. Le temps de séchage d’un jambon étant capital pour délivrer toutes les saveurs du produit, un jambon séché pendant 6 mois sera potentiellement plus savoureux qu’un jambon cru dont la période de séchage sera inférieure, ce qui justifie en partie son prix généralement plus élevé.

Bien entendu, cette information est à prendre avec un certain recul, car le temps de séchage nécessaire dépendra de la race de porc utilisée, les techniques de fabrication employées ou bien encore le lieu d’élevage. De plus, chaque région traite le jambon avec ses propres spécificités, ce qui donne naissance à de nombreuses variétés de jambon cru.

2ème différence, et non des moindres : le salage

Méthode artisanale de conservation du jambon, le salage permet de saler naturellement le produit au fil de la période de séchage. Ainsi, un jambon sec est potentiellement plus salé qu’un jambon cru, en raison de sa plus longue période de séchage. Le type de salage et la quantité de sel ajoutée viennent évidemment atténuer l’importance de ce critère, l’origine de la viande restant l’un des critères principaux à connaître pour garantir la qualité du produit.

Notre conseil : faites confiance au goût !

Bien que les informations que nous vous avons délivrées ci-dessus vous aideront à choisir votre prochain jambon, faites confiance aux saveurs pour déterminer celui qui vous convient le mieux. N’hésitez pas à gouter et faites-vous votre propre opinion sur le sujet. Pour exemple, un jambon cru dont le temps de séchage et le salage est inférieur à un jambon sec pourra vous convenir davantage qu’un jambon sec.

Pour les plus gourmands d’entre vous qui aimeront l’authenticité d’un jambon à l’os, retrouvez tous nos conseils de conservation sur l’article qui lui est dédié.