facebook-pixel facebook-pixel


Abonnez-vous à notre newsletter

Et bénéficiez de nombreux avantages clients pour vous et vos amis !


  • Title content

    "Nunc consequat auctor neque, ut laoreet augue rhoncus viverra. Maecenas consequat, augue at...
    UserDemo
    Thu, January 8 2015
  • Title content

    "Nunc consequat auctor neque, ut laoreet augue rhoncus viverra. Maecenas consequat, augue at...
    UserDemo
    Thu, January 8 2015

Actualités

Recette du mois

Croquettes de pomme de terre au gruyère et au jambon cru de Savoie 

recette de tortillas de pomme de terre au saucisson et au comté

En savoir plus

Comment découper le saucisson dans les règles de l'art ?

Comment découper le saucisson dans les règles de l'art ?

Véritable débat et parfois même source de conflits, la découpe du saucisson est pour tous les passionnés aussi importante que son séchage. Patience et apprentissage sont les maîtres mots pour venir à bout de cette ultime étape pour offrir au saucisson une dégustation digne de ce nom et relevé toutes ses saveurs. 

“Montre-moi comment tu coupes le saucisson et je te dirai qui tu es !”

On vous livre les 5 règles pour découper le saucisson sec dans les règles de l’art : 



Règle n°1 : le bon saucisson tu sélectionneras

Les spécialistes reconnaîtront les saucissons artisanaux avant même de l’avoir tranché. Un boyau naturel et une couleur non-uniforme sont des indices qui ne trompent pas. La découpe vous révèlera l’état de maturité de votre saucisson. Un saucisson qui est sec qu’à l’extérieur est un saucisson qui a séché trop vite et manquera certainement de saveur.

Choisissez bien votre saucisson pour qu’au moment de la découpe il puisse retransmettre toutes ses saveurs. (voir nos conseils pour choisir votre saucisson)



Règle n°2 : la peau du saucisson tu ne retireras pas

Vous avez choisi votre saucisson, vous avez donc entre vos mains un saucisson de qualité avec une peau naturelle et comestible. Retirer la peau avant de le découper serait un sacrilège. Tendre, elle saura céder sous la lame de votre couteau sans que vous ayez besoin de la retirer et surtout elle détient une partie des saveurs, ce serait dommage de s’en priver. 

 

Règle n°3 : le bon couteau tu choisiras

Afin de découper votre saucisson dans des conditions optimales, il convient de s'intéresser tout d'abord à la forme de votre couteau. Un saucisson sec ayant une texture résistante, il apparaît logique que vous n'allez pas vous servir d'un couteau plat à bords arrondis pour parvenir à vos fins. Une telle composition exigera en ce sens, une lame coupante non dentée et aiguisée comme il se doit

Règle n°4 : la finesse de la tranche tu atteindras

Voici l'étape sérieuse ! Vous avez choisi le bon saucisson et le bon couteau, nous vous recommandons également de vous équiper d’une planche en bois pour procéder à l’étape la plus importante : la découpe. Le couteau en main, il vous faudra couper de fines tranches d'à peine un millimètre d'épaisseur. Tâche qui mérite du savoir-faire et un parfait équilibre entre douceur et fermeté du geste. Le couteau ne doit pas forcer sur le saucisson que vous découpez, il doit glisser pratiquement tout seul et fendre la chair sans la déchiqueter. Acceptez que la première tranche ne soit pas parfaite, mais votre exigence ne doit pas diminuer et la finesse des tranches doit toujours être respectée



Règle n°5 : T’exercer régulièrement à découper le saucisson,  tu feras 

Une fois les bons gestes acquis et la précision trouvée, ce serait dommage de perdre la main. Des spécialistes ont prouvé que 7 jours sans pratiquer et toutes les compétences acquises dans la découpe du saucisson sont oubliées. On avoue de notre côté on a préféré ne pas vérifier si c’était vrai, alors on s'entraîne assidûment et on espère que vous en ferez tout autant !